menu search Mediathèque

Accueil > Actualité > Gastronomie > Douceurs du Liban

Douceurs du Liban

Douceurs du Liban

Des saveurs riches et subtiles

Parmi les ingrédients phares des desserts libanais, règnent la semoulela pistacheles pignons de pinl’amandeles vermicelles de rizle mielle laitl’eau de fleur d’oranger oude rose… Un concentré de naturel et de finesse gustative que l’on retrouve dans la plupart des douceurs nationales. A l’instar de"l’osmaliyeh"gâteau de vermicelles garni de crème et recouvert de sirop, les "ma’moul", pâtisseries aux pistaches etaux noix, ou encore la "mouhalabia", sorte de pudding à la poudre d’amandes et à la confiture de rose
Petits biscuits déclinables à l’infini, les "kaaks" se composent desésame et de poudre de noyaux de cerises ("mahleb"). A la carte des épices, le curcuma est utilisé pour son pouvoir colorant (jaune), notamment dans la recette du gâteau à la semoule ("Namoura").

Traditions et rituels de dégustation

Souvent confondus avec ceux du Maroc, les desserts du Liban ont pourtant leurs particularités. Pour célébrer la naissance d’un enfant, les familles libanaises partagent un "meghli". Cet entremets au rizet aux épices contient de la poudre de riz, du carvi et de lacannelle. Si vous appréciez la fleur d’oranger, vous craquerez pour les desserts à base d’achtaune crème de lait délicatement parfumée. Qu’elle serve de garniture aux pâtisseries ou de base dans les glaces, on l’apprécie pour son incroyable onctuosité !

Pour consommer toutes ces douceurs "à la libanaise", rien de tel qu’un bon café noir… A moins que vous ne préfériez goûter au café blanc, eau chaude parfumée à l’eau de rose ou de fleur d’oranger, qui ravit les plus fins gourmets. Notez enfin que les Libanais aiment finir leur repas sur une note fruitée : frais ou secsles raisinsnèflesdattes et autres agrumes s’invitent à  table.

Du bonheur pour les papilles !