menu search Mediathèque

Accueil > Actualité > Gastronomie > Le beignet sous toutes ses formes

Le beignet sous toutes ses formes

Le beignet sous toutes ses formes

Un dessert simple et gourmand 

Traditionnellement dégusté en février pour le carnaval du Mardi Gras, le beignet se savoure à tout moment et à tout âge. En été, les plagistes s’en saisissent volontiers à l’heure du goûter. Fourré à la pomme, à la framboise ou au chocolat, le beignet a alors l’aspect d’unpetit pain rond et moelleux. Très simple à réaliser, il nécessite quelques ingrédients de base : farine, lait, œufs, sucre et huile ! Selon la recette, on peut ajouter de la bière et préparer une pâte levée comme celle de la brioche, ce qui est le cas pour le beignet fourré. Chez vous, pourquoi ne pas tester la recette des Alphabeignets, idéale pour initier les enfants à la cuisine en toute simplicité ?

Recettes et appellations régionales

Outre-Atlantique, Homer Simpson le déguste en forme de bouée façon « donut », saupoudré de vermicelles au chocolat ou d’un simple glaçage sucré. De leur côté, les Québécois parlent de « beigne » et les Belges de « croustillons ». En France, il prend la forme de bugne, de craquelin, d’oreillette, de merveille ou debottereau, vaute, pet-de-nonne ou encore ganse, selon la région.

Les amateurs de sensations fruitées découpent tout simplement des fruits en rondelles pour les plonger dans la pâte à beignet. Le résultat n'en est que plus gourmand ! Les Réunionnais raffolent par exemplede beignets à la banane, quand les Alsaciens leur préfèrent des beignets présentés sous forme de losanges et pouvant être accompagnés de compote de pomme. Enfin, un conseil, pour éviter que vos beignets ne soient trop gras : disposez-les sur du papier absorbant à la sortie de la friteuse et dégustez-les encore tièdes. Bon appétit!