menu search Mediathèque

Accueil > Actualité > Gastronomie > Pas de gâchis, mangez tout le fruit !

Pas de gâchis, mangez tout le fruit !

Pas de gâchis, manger tout le fruit!

Les fruits ont la vie dure et surtout courte ! Alors que leurs peaux sont concentrées en micronutriments, qui font souvent défaut dans notre alimentation, 25% d’entre eux sont gâchés lorsqu’on les épluche. Le Sucre vous dit tout sur les bienfaits des épluchures de fruits. Comment lutter contre le gaspillage alimentaire ? Quelles sont les meilleures recettes pour cuisiner vos restes ? Un petit zeste pour vous, un grand geste pour l’humanité !

Une prise de conscience.

En 2012, le Parlement européen a lancé un plan pour réduire de moitié le gaspillage alimentaire d’ici 2025, et pourtant, chaque année, c’est encore 20 kilos de nourriture que chaque français jette.

Pour dire stop au gaspillage, commençons par quelque chose de simple, consommons nos épluchures de fruits ! Contrairement aux idées reçues, la plupart des restes sont encore comestibles. Ecologiques, économiques et surtout nutritives, ceux sont les épluchures et pelures qui contiennent la plus grande concentration de vitamines et de fibres.

Une cuisine responsable.

Vous cherchez des idées desserts gourmets en adéquation avec la lutte contre le gaspillage alimentaire, et votre portefeuille ? En voici une sélection des plus originale.

Tout d’abord, parlons de la pomme : avec quelques petits efforts, vous pouvez aisément transformer vos trognons et peaux en une délicieuse gelée ou encore en chips sucrées, très craquantes. Pour ce qui est de la peau de banane, il vaut mieux la glisser dans un cake très savoureux et simple à réaliser, que de glisser dessus.

Vous saviez sans doute que les zestes d’agrumes se mariaient parfaitement aux risottos, terrines ou autres bourguignons mais saviez-vous que pour la même quantité, l’orange apporte trois fois moins de calcium que son écorce ? N’hésitez pas à la consommer en écorces confites ou en orangettes.

Vous n’avez pas faim ? Ce n’est pas grave ! Utilisez les bienfaits de vos restes de fruits à pépins dans des infusions ou tisanes délicates et riches en vitamines C.

Une utilisation non-alimentaire.

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » énonçait le chimiste Antoine de Lavoisier dans la Loi fondamentale de la conservation de la masse, c’est d’autant plus vrai pour les épluchures de fruits. Si jamais on ne veut pas les déguster, on peut toujours les valoriser, en utilisant, par exemple, la peau de banane comme un engrais naturel en la déposant au pied de vos rosiers, ou comme cirage en frottant vos chaussures avec son intérieur.