menu search Mediathèque

Accueil > Actualité > Santé > Mangez malin pour les examens !

Mangez malin pour les examens !

Etudiants: mangez malin pour les examens !

Un appétit d'ogre à satisfaire

Vous l’avez remarqué : un adolescent, ça mange énormément ! Difficile à rassasier, un jeune de 12 à 18 ans a besoin d’unealimentation riche. Tout le monde connaît l'importance du sucre pour le bon fonctionnement du cerveau, qui consomme à lui seul25% des calories ingérées. Sollicité de façon intensive pendant les révisions, ce dernier a besoin d’un apport tout particulier en énergie. Par conséquent, il est important de ne sauter aucun repas.

Le petit-déjeunerle déjeunerle dîner et éventuellement le goûter : toutes ces prises alimentaires doivent être régulières et intervenir toutes les quatre heures environ. Les avantages de cette règle sont multiples : d’une part, elle vous permet de découper votre emploi du temps de façon équilibrée. D’autre part, elle assure au cerveau un apport régulier en glucides.

Diversifiez votre alimentation

Pour être au top de ses capacités, le cerveau a besoin de plus de quarante substances différentes : minérauxvitamines,glucidesacides gras aminés, oligo-éléments… D’où l’importance de varier le contenu de son assiette en préparant un plat différent à chaque repas. A la boulangerie, choisissez un pain complet de préférence, plus rassasiant et bénéfique à l’organisme. Si vous êtes pressé, privilégiez les fruits comme les pommesles cerisesles pêches ou le pamplemousse, riches en sucres lents. Pour le dessert, rien de tel qu’un yaourt et desfruits secsamandesnoixdattes ou encore abricots, afin de faire le plein d’énergie sans avoir à cuisiner. Et côté boissons, n’oubliez pas de vous désaltérer le plus souvent possible.


A ce niveau-là, vous avez le choix : eaujus de fruitssirop,infusions... Seuls les sodas sucrés et les excitants comme le café ou le thé sont à consommer avec modération et l'alcool est proscrit !

Derniers conseils pour le jour J

Appétit réduit, insomnies, boule au ventre… Ces symptômes du stress peuvent gâcher la vie des étudiants en période d’examens. Les nutritionnistes recommandent alors de limiter les protéines contenues dans la viande et le poisson et de manger des féculents ou des céréales la veille de l’épreuve. Riches en glucides, ces aliments permettent de sécréter davantage d'insuline qui va favoriser la transformation de tryptophane, un acide aminé, en sérotonine. Pour mémoire, ce neuromédiateur permet de lutter contre la dépression et l’anxiété.

Pour éviter les coups de mou, pensez à la vitamine C, contenue dans les agrumes et le kiwi. Si vous avez le temps, essayez de faireun peu de sport chaque jour, afin de vous aérer l’esprit et de garder la forme. Enfin, n’hésitez pas à croquer un fruit, une barre de céréales ou un morceau de chocolat en cas de fringale pendant l’examen !