menu search Mediathèque

Accueil > Sucre et équilibre > Sucre et alimentation > Consommation et comportement alimentaire > Manger équilibré ET sucré, c'est du gâteau !

Manger équilibré ET sucré, c'est du gâteau !

Manger équilibré ET sucré, c'est du gâteau !

Mise à jour : 29 mars 2018

           

50 grammes par jour : c’est la quantité de sucres dits « libres » que recommande de consommer l’Organisation Mondiale de la Santé[1]. Mais qu’entend donc l’OMS par « sucres libres » ? Et surtout, comment marier plaisirs sucrés et alimentation équilibrée ? Le Sucre vous dit tout !

                    

Il est libre, le sucre !

Votre café, vous l’aimez noir ou avec un peu de sucre ? Et ce carré de chocolat, est-il bien raisonnable ? Pas toujours facile d’y voir clair avec la consommation de sucre : entre gourmandises et comptes d’apothicaire, on ne sait plus à quel sucre se vouer.

Sachez tout d’abord que la recommandation de l’OMS ne concerne que les sucres libres. Les sucres quoi ? Les sucres libres, ce sont tous les sucres qui sont ajoutés par le fabricant, le cuisinier ou le consommateur, ainsi que les sucres naturellement présents dans le miel, les sirops, les jus de fruits ou les concentrés de fruits. Pour tout savoir sur la recommandation de l’OMS et les sucres libres, on vous conseille d’ailleurs de lire attentivement notre article consacré au sujet, et de découvrir notre infographie !

Il vous semble impossible de vous en tenir à ces 50 grammes ? Tout dépend de l'aliment et des portions... Par exemple, pour les atteindre, il vous faudrait manger 30 tranches de pain de mie, 250 tranches de jambon ou 2 tablettes de chocolat noir à 70% de cacao... On vous souhaite bien du courage pour tenir un régime aussi singulier !

                

Avec ou sans sucre ?

Il est au contraire tout à fait possible de respecter ces 50 grammes à une alimentation équilibrée, comme vous le faites peut-être déjà, sans vous en rendre compte. Oubliez balance et calculatrice, ces quelques équivalences vous aideront à mieux choisir vos menus.

Pour le petit-déjeuner, repas ô combien important, un thé agrémenté d’un morceau de sucre, un fruit, ainsi que deux tartines de confiture (découvrez nos recettes gourmandes !) seront parfaits pour tenir jusqu’à la réunion de 11 heures, le tout sans gargouiller ni exploser les seuils recommandés par l’OMS.

En cas de fringale à l’heure du goûter, vous pourrez vous tourner vers trois petits-beurre et deux carrés de chocolat noir à 70%. Il vous suffit ensuite de conclure vos repas par un yaourt aux fruits ou une mousse au chocolat. Sans oublier les fruits (de préférence de saison) qui, eux, ne sont pas concernés par la recommandation de l’OMS.

Autre combinaison possible : 1 bol de lait avec 30g de céréales le matin, puis 130g de petits pois accompagnés de deux tranches de jambon et une pomme pour votre déjeuner, 2 abricots et 2 carrés de chocolat noir (70%) à 16 heures, et enfin un yaourt sucré pour terminer votre dîner.

Enfin, un point de vigilance, les boissons : un grand verre de jus de fruits ou une cannette de cola apportent vite fait de 20 à 30 g de sucres.

Au-delà des équations, sachez écouter vos sensations de faim et de satiété, sans oublier le plaisir sensoriel qui est maximal lors des premières bouchées. Vous l’aurez compris, nul besoin de révolutionner vos habitudes alimentaires ni de faire une croix sur vos pêchés mignons pour bénéficier d’une alimentation saine et savoureuse !

 

[1] Pour un adulte consommant 2000kcal/jour (10% des apports énergétiques)