menu search Mediathèque

Accueil > Sucre et équilibre > Sucre et alimentation > Image du sucre > Enquête Opinion Way 2013

Enquête Opinion Way 2013

Enquête Opinion Way 2013

Le sucre : un aliment synonyme de plaisir, de goût et d’énergie

Depuis 2010, la Collective du Sucre réalise tous les deux ans, avec l’Institut Opinion Way, une enquête sur l’image et la perception du sucre. Les résultats de cette 3ème Enquête Collective du Sucre-OpinionWay confirment l’attachement des Français au sucre qui stabilise son image positive au travers de critères comme l’authenticité, l’origine naturelle et le rôle essentiel dans l’équilibre alimentaire.

Les résultats de cette troisième édition mettent en avant une image du sucre globalement bonne et stable (6,3/10, identique à 2011). Ils confirment sa place d’aliment de référence, présent cette année encore dans le trio de tête des produits de consommation courante, aux côtés du lait et de la viande rouge. Ainsi, 32 % en ont une excellente opinion, consacrée par une note spontanée de 8 à 10. Ce jugement positif se confirme d’année en année.

Pour Bertrand du Cray, directeur général délégué du Cedus (Centre d’Etudes et de Documentation sur le Sucre) « cette note permet d’étudier les variations de la perception des aliments. La baisse générale constatée en 2011 pour tous les produits portait la marque d’un contexte particulier où l’opinion était très impactée par plusieurs crises sanitaires et par le débat sur la "taxe soda". La stabilité des notes de cette dernière enquête est donc plutôt rassurante. »


Le sucre : plaisir, goût et source d’énergie au quotidien

Ingrédient de base pour 81% des français, le sucre est davantage considéré comme un produit de première nécessité (71% vs 67%) et reste un aliment « irremplaçable, sans vrai substitut » (68% des sondés).

Ces résultats sont appuyés par d’autres signes d’attachement au sucre des Français qui l’associent une nouvelle fois à des valeurs très positives, telles que le plaisir (91%), le goût (92%) et l’énergie (89%). Concrètement, cet attachement se traduit encore cette année par une attention particulière accordée au dessert puisque les 2/3 des répondants lui « laissent toujours une place ».


Le sucre : « bon pour le moral et pour la forme »

Avec 87% des sondés qui considèrent le sucre comme « bon pour le moral » et 65% qu’il est également « bon pour la forme », le sucre conserve une place importante au sein d’une alimentation équilibrée pour 76% des Français.

Ces nouveaux indicateurs confirment la tendance de la précédente enquête, à savoir une image positive du sucre. Produit d’origine naturelle et simple d’utilisation, il représente aujourd’hui un aliment sûr pour les consommateurs en quête permanente d’information sur le contenu exact de leur assiette.


Le sucre : un produit authentique d’origine naturelle

Le sucre reste très majoritairement perçu comme un « aliment authentique » (74 %). Il a par ailleurs l’image d’un « produit d’origine naturelle » pour 54 % des Français, sachant que la part des sondés qui le considèrent comme un « produit industriel » est en légère baisse (46%). Ce jugement ne fait pas référence à son origine mais au fait qu’il s’agit d’un produit « transformé » ou « raffiné ».

Aussi Bertrand du Cray précise « En France, le sucre blanc de betterave et le sucre roux de canne, obtenus l’un et l’autre sans aucun raffinage, représentent 96 % des quantités commercialisées. Seul le sucre blanc de canne (4 % du marché) peut être dit « raffiné », bien que cette opération n’implique pas de modification chimique. Il reste donc encore un travail pédagogique important à faire sur ce point. »

Les efforts déployés par le Cedus pour faire connaître cette réalité industrielle commencent cependant à porter leurs fruits puisque l’enquête OpinionWay enregistre un léger recul de cette opinion erronée par rapport à 2011.




L’ENQUETE COLLECTIVE DU SUCRE – OPINION WAY – Méthodologie :
- Cette enquête a été conduite du 7 au 18 octobre 2013 auprès d’un échantillon de 2004 personnes représentatif de la population française âgée de plus de 15 ans.
- Deux premières enquêtes ont été menées en 2009 et 2011, dans des conditions similaires.
- Les questionnaires portaient sur dix-sept questions réparties en quatre catégories : les représentations du sucre, les usages du sucre, l’attachement au sucre et l’image globale du sucre et son positionnement par rapport aux principaux ingrédients de base de l’alimentation.