menu search Mediathèque

Accueil > Sucre et équilibre > Sucre et alimentation > Consommation et comportement alimentaire > Adopter un bon équilibre alimentaire

Adopter un bon équilibre alimentaire

Adopter un bon équilibre alimentaire

Pour être en forme et en bonne santé, il n'y a pas de secret... Bien se nourrir est essentiel. En matière d'alimentation, les excès sont aussi mauvais que les privations, et la quantité doit s'allier à la qualité des plats. Les repas doivent être variés et toutes les catégories d'aliments représentées. 
 

L'éducation au goût, une initiation au plaisir alimentaire

Les relations entre plaisir et nutrition ne cessent d’interroger les scientifiques. Même en matière de nutrition, plaisir peut rimer avec équilibre. Le plaisir alimentaire se manifeste très tôt : il s’éveille avec le goût puis se construit tout au long de la vie.

A l’âge adulte, l’échelle du plaisir ou déplaisir alimentaire liée aux goûts s’étend ainsi à l’infini selon les individus, le contexte culturel, social et économique. A rebours des tabous et idées préconçues, les points de vue de différentes disciplines scientifiques convergent pour assigner au plaisir un rôle déterminant dans le comportement et le contrôle de notre alimentation.
 

Quel équilibre ? 

Bien manger, c’est manger varié et équilibré bien sûr, autrement dit manger de tout mais en quantités adaptées. Il est généralement conseillé de privilégier les aliments du type fruits, légumes, féculents, poissons… et de ne pas consommer en excès les produits sucrés (confiseries, boissons sucrées…), salés (gâteaux apéritifs, chips…) et gras (charcuterie, beurre, crème…).

L’équilibre alimentaire passe également par le respect de nos rythmes biologiques. En France, notre modèle alimentaire se structure autour de 3 repas principaux, petit-déjeuner, déjeuner et dîner et rythme nos journées. La collation ou le goûter sont des petits repas additionnels qui peuvent parfois nous aider à patienter entre deux repas éloignés.
 

Attention aux grignotages

Le grignotage, que l'on peut définir comme une consommation d'aliments hors repas et sans faim, est l'un des principaux ennemis du contrôle du poids. Différentes études ont montré que le grignotage du matin est souvent lié à un petit déjeuner insuffisant, voire inexistant, et que les fringales de fin d'après-midi sont la conséquence d'un déjeuner trop léger.
 

L’équilibre alimentaire, c’est dans la durée !

Attention, l’équilibre de nos apports nutritionnels ne se construit pas sur un repas ni d’ailleurs sur une journée mais plutôt sur plusieurs jours. En résumé, pas d’aliment interdit ni d’aliment miracle et des repas légers après un repas gastronomique : ces préceptes simples combinés à une activité physique régulière sont les bases d’une alimentation adaptée à vos besoins.  
 

Le sucre dans l'équilibre alimentaire

Il est clair que les excès durables de sucre comme de produits sucrés sont à éviter, ils nous apportent souvent beaucoup de plaisir mais aussi pas mal de calories.  Il n’en demeure pas moins que le sucre a toute sa place dans une alimentation équilibrée. Diversité et modération, pour continuer à manger avec plaisir et sérénité.

             

Pour en savoir plus :

Voir les articles de notre blog vraifaux.lesucre.com :
- " Diaboliser le sucre n'est pas une bonne stratégie "
- " Sucre le doux mensonge : un documentaire qui mérite un décryptage "