menu search Mediathèque

Accueil > Sucre gourmand > Parcours gourmand > Saveurs sucrées > Desserts : le métissage culinaire

Desserts : le métissage culinaire

Desserts : le métissage culinaire

Les nouveaux gâteaux portent des noms parfois très alambiqués… Savez-vous, par exemple, ce que sont les « Cronut », « Whoppie », « Duffin », ou autres « Brookie » ? C’est simple, ces appellations complexes qualifient le fruit de croisements entre plusieurs bestsellers de la pâtisserie. Aujourd’hui Le Sucre vous propose un petit point de culture gourmande… et moderne !
 
« Cuisiner, c’est essayer ». C’est sans doute ce leitmotiv que les créateurs de ces desserts avaient dans la tête lorsqu’ils ont imaginé ces douceurs. Concentrées de créativité, ces gourmandises venues, pour la plupart, tout droit des Etats-Unis sont parfois difficilement prononçables mais toujours très appétissantes.
 

Whoppie : le sandwich en sucre   

Composé de deux gâteaux moelleux, sortes de cookies moins cuits, assemblés par une crème, ce drôle de petit sandwich est à la limite entre macaron et un cupcake. Rendu célèbre grâce à la Magnolia Bakery, une boulangerie réputée de New York, le whoopie serait née en Pennsylvanie dans les communautés amish. Aujourd’hui, il se décline en plusieurs parfums : chocolat, citron, caramel, oréo… de quoi ravir tous les gourmands de pâtisserie !
 

Le duffin, mi doughnut, mi muffin

Créé à Londres dans un petit café de la ville, le duffin a vite fait perdre au cronut son statut de star de la pâtisserie. A la différence de son père le doughnut, le duffin se cuisine sans friture. Cette douceur hybride est composée d’une pâte à muffin, relevée avec un peu de cannelle, roulée dans du beurre fondu et recouverte de sucre à la cannelle. Les plus gourmands iront même jusqu’à fourrer leur pâtisserie avec une confiture de fraises, de mûres…
 

La parfaite fusion gourmande : le brookie

Brownie recouvert de pâte à cookies, le brookie met fin à l’hésitation entre le bon cookie croquant, aux pépites moelleuses et le traditionnel brownie, fondant et chocolaté à la fois. Fondante, croquante, chocolatée… cette pâtisserie venue des Etats-Unis réunit le meilleur des deux gâteaux préférés des Français, et son succès prouve qu’ils l’apprécient également.
 

Le townie, quand le brownie prend une tarte

Toujours dans la famille des brownies, il existe aussi les townies. Composée d’un brownie délicatement posé dans une pâte à tarte, cette douceur est à la frontière entre une mini-tartelette et un brownie classique. Pâte sablée et cœur au chocolat, les anglais en raffolent et les Français en sont déjà friands !
 

Aux pays des « cruffin »

Le nouveau né de la pâtisserie hybride porte encore un nom étonnant : le « cruffin », comprenez mi-croissant, mi-muffin. Un croissant, traditionnel, apporte au muffin un aspect plus aérien, et le tout gonfle pendant la cuisson… il peut donc être rempli avec une crème aromatisé de votre choix. Appétissant, n’est-ce pas ? Le seul problème, c’est que le cruffin a traversé l’atlantique sans s’arrêter en France. En attendant qu’il débarque sur l’Hexagone, pour le déguster, il vous faudra choisir entre la boulangerie « Mr Holmes Bakehouse », à San Francisco ou « FoxCroft & Ginger », à Londres.