menu search Mediathèque

Accueil > Sucre gourmand > Parcours gourmand > Saveurs sucrées > L’Italie côté sucré

L’Italie côté sucré

L’Italie côté sucré

De la botte voisine, on connaît surtout les pâtes, les pizze, le tiramisu et le panettone. Mais nos voisins italiens ont plus d’un tour dans leur sac, surtout lorsqu’il s’agit de ravir vos papilles. Découvrez sans plus tarder 3 recettes de desserts italiens qui vont laisser l’estomac dans les talons (de la botte). 

                

Les amaretti, les macarons italiens

Ces petits biscuits, qui peuvent être secs ou moelleux, sont (comme leur nom l’indique) aux amandes douces et amères, bien qu’il existe autant de recettes que d’Italiens ! On connaît notamment les amaretti di Saronno, de Lombardie, créés au 18ème siècle et préparés avec… des noyaux d’abricots.

Pour préparer vos amaretti, nous vous recommandons les recettes de la plus italienne des blogueuses culinaires, Edda Onorato d’Un déjeuner de soleil :

             

Les cannoli, le tube sicilien

Les cannoli, qui n’ont rien à voir avec les cannelloni, sont des petits tubes de pâte traditionnellement frits dans du saindoux puis farcis à la ricotta avant d’être légèrement saupoudrés de sucre glace. Les recettes actuelles utilisent des huiles de cuisson classique, et la ricotta est parfois abandonnée au profit d’une crème pâtissière ou au chocolat.

Pour réaliser vos cannoli sans encombre, munissez-vous de petits tubes en métal pour faire les tubes, et attendez qu’ils soient bien froids avant de les farcir ! Voici nos recettes favorites :

              

Les chiacchiere, reines du carnaval

Traditionnellement préparées en période de carnaval, les chiacchiere (prononcer « kiakièrè ») sont les cousines italiennes de nos bugnes et nos merveilles. Il suffit de préparer une pâte avant de la découper en rectangles à l’aide d’une roue dentelée puis de les faire frire. On les saupoudre de sucre glace avant dégustation… Pas forcément léger mais irrésistiblement délicieux !

Les chiacchiere tirent leur nom de l’expression « fare due chiacchiere », qui signifie faire un brin de causette. Quoi de plus tentant que de se mettre aux fourneaux et préparer de savoureux chiacchiere en bavardant un peu ? On vous laisse trouver un interlocuteur, en attendant, voici la recette.

À vous de jouer ! Arrivederci !