menu search Mediathèque

Accueil > Sucre gourmand > Parcours gourmand > Saveurs sucrées > La cuisine en prime time

La cuisine en prime time

A l’heure où le consommateur aime éprouver ses talents culinaires et surtout les faire partager, des émissions télévisées surfent sur la vague du « bien manger chez soi ensemble ». Epater ses convives, devenir cuisinier ou avoir la chance d’ouvrir son propre restaurant, il existe des concepts à toutes les sauces et les téléspectateurs en raffolent !

Un succès incontestable

Tout à la fois loisir créatif, expression d’une style personnel et revendication d’un mode de vie, la cuisine fait souffler une brise imaginative et conviviale sur les soirées en famille ou entre amis. Avec une moyenne de 4,5 millions de téléspectateurs pour les émissions diffusées en prime time, « Un dîner presque parfait» (M6) se positionne comme l’émission la plus populaire de l’offre culinaire télévisée, juste devant les escapades de Jean-Luc Petitrenaud (France5) et la rubrique cuisine de David Martin (Télématin France2). Il est vrai que les gourmands ont l’embarras du choix, entre la chaîne spécialisée Cuisine Tv et les nombreuses leçons de chefs ou chroniques culinaires que la télévision ou la radio délivrent aussi bien aux marmitons en culottes courtes qu’aux ménagères chevronnées.

Le combat des cook

Après le lancement de l’émission « Masterchef » sur TF1, M6 a lancé l'offensive culinaire avec « Le dîner presque parfait : le combat des régions». Le message est sans détour : les deux chaînes vont s’affronter à grand renfort de casseroles et de toques. 
M6 a été la première chaîne à tester le terrain gastronomique (avec « Le dîner presque parfait » ou encore « Oui Chef»..) et compte bien garder l'avantage. De son côté, TF1 espère avoir une part du gâteau. Pour être sûr de concourir à armes égales, M6 n'a pas encore dégainé son « Top Chef » (concours de professionnels de la cuisine qui reviendra au printemps prochain pour une saison 2) mais au contraire « Un dîner presque parfait » qui rassemble des amateurs, comme dans « MasterChef ». Sortez les couteaux et allumez vos plaques pour le match ! Ca va chauffer !

Innovation et plaisir de partager

Si faire soi-même devient réellement un jeu d’enfant, les chefs amateurs aspirent de plus en plus à une quasi-perfection technique et à l’innovation. Journaliste culinaire et animatrice de l’émission « Côté cuisine » (France 3), Julie Andrieux note que « la cuisine a basculé ; elle est passée de tâche ménagère un peu rébarbative au statut de divertissement. Il est donc tout à fait normal que la télévision s’en empare. » Pionniers ou suiveurs ? Quel que soit l’angle de vue, le fait que les médias lancent les tendances, ou au contraire les épousent, participe d’un cercle vertueux qui profite au paysage culinaire français.