menu search Mediathèque

Accueil > Sucre gourmand > Parcours gourmand > Sucré-fruité > Clémentine vs mandarine

Clémentine vs mandarine

Clémentine vs mandarine

Clémentine et mandarine, un duo de choc

Tout le monde connaît ces deux agrumes, similaires par de nombreux aspects et donc souvent confondus. Est-il possible de différencier une clémentine d'une mandarine en un coup d'œil ? Réponse dans cet article.

D'où viennent ces fruits d’hiver ?

Découverte en Chine, la mandarine arrive sur le continent européen au XIXème siècle par le biais d’Alexandre Le Grand. Née en Algérie au début du XXème siècle, la clémentine est le résultat du croisement de l’orange amère et de la mandarine. Ces deux agrumes appartiennent à la famille des rutacées et sont les fruits du mandarinier et du clémentinier. Au sujet de ce dernier, c’est le Frère Clément, un religieux plus connu sous le nom de Vital Rodier, qui lui a donné son nom. Aujourd’hui, la majeure partie de la production française des deux fruits a lieu en Corse, une île au climat chaud et ensoleillé. La récolte de ces agrumes se fait en hiver, entre novembre et février.

De petits agrumes ronds et bons

La mandarine et la clémentine sont sources de vitamine C, de fibres solubles et d’antioxydants. Riches en magnésium et en calcium, elles sont très peu caloriques (45,6 kcal pour 100 g) et sont d’excellents remparts à la fatigue et aux coups de froids de l’hiver. De forme ronde aplatie, la mandarine présente une chair juteuse et acidulée. De son côté, la clémentine est plus petite et plus sucrée et, contrairement à sa cousine, ne contient aucun pépin. Elles sont toutes deux recouvertes d’une écorce rouge-orangée assez fine. Au niveau gustatif, elles apportent une touche acidulée aux plats sucrés et salés, peuvent se consommer en dessert, au goûter ou sous forme de jus de fruits pour faire le plein d’énergie !

Conservation et consommation

Pour un plaisir optimal, choisissez un fruit à la peau fine, ferme et sans taches. Les clémentines et les mandarines se conservent une semaine à température ambiante et deux semaines dans le bac à légumes du réfrigérateur. Découpées en quartiers, elles se mangent seules ou en salade de fruits. Pressées, elles font d’excellents jus et peuvent se changer en confitures ou en sauces pour vos plats de poisson et de viande. Confits dans du sirop de sucre, les quartiers de mandarine et de clémentine décorent aussi toutes sortes de desserts. Quant à l’écorce finement râpée, elle agrémente les pâtes à gâteaux d’une saveur amère.

Recettes aux mandarines et clémentines

Les recettes à base de ces deux agrumes sont variées. Pour un dessert léger et tonique, rien de tel qu’une soupe de mandarines agrémentée de menthe fraîche. Un jeu d’enfant à préparer et un vrai régal. Vous pouvez aussi faire de la liqueur artisanale en mélangeant l’écorce du fruit à du cognac, pour ensuite préparer de délicieuses crêpes soufflées aux clémentines. A l’heure de l’Epiphanie, pourquoi ne pas transformer la traditionnelle frangipane en une galette fourrée à la mandarine ?On peut aussi découper ces petits agrumes en quartiers et les tremper dans une fondue au chocolat noir. Un dessert fruité et gourmand, idéal pour les repas d’hiver !