menu search Mediathèque

Accueil > Sucre gourmand > Parcours gourmand > Sucré-fruité > La mangue

La mangue

La mangue

Juteuse et sucrée, la mangue fait le bonheur de notre palais et sublime les recettes les plus raffinées. Découvrez vite ce fruit exotique qui vient réchauffer l'hiver.

Mieux connaître la mangue

La mangue, fruit du manguier, est originaire d’Inde et se développe dans les régions tropicales au climat chaud et humide. Arrondi ou oval, ce juteux fruit se caractérise pas sa peau dure et sa chair orangée et délicieusement fruitée… La mangue contient un noyau légèrement aplati et est récoltée avant maturité…

Ainsi, elle continue tranquillement à prendre des couleurs et du goût dans les corbeilles de fruits et sur les étals du marché. 
On la trouve tout au long de l’année mais bien sûr, c’est en janvier, février et mars qu’elle est la plus savoureuse. De plus, la mangue fait partie des fruits bénéfiques pour la santé ! Riche en carotène et en vitamine C, c’est également un excellent antioxydant.

Les trucs pour bien la choisir

Ne vous fiez pas à sa couleur et à son apparence ! La mangue est dotée d’une peau épaisse qui peut évoluer du vert tendre au rose sans que cela n’influence sa maturité. Vérifiez simplement qu’elle n’est pas tâchée de noir ni abîmée. 
Au toucher, préférez une mangue souple et parfumée. Veillez à ce qu’elle ne soit pas trop molle car elle continuera à mûrir dans votre cuisine. Un fruit trop mou risque en effet d’être fibreux et piquant. Au contraire, si la mangue est petite et ridée, c’est qu’elle n’est pas encore arrivée à maturité. Certaines mangues vertes et très parfumées se trouvent dans les épiceries exotiques spécialisées.

Dans tous les cas, préférez les mangues de saison à la peau lisse et à l’odeur sucrée.  Si vous souhaitez déguster la mangue dans une salade, choisissez un fruit qui ne soit pas trop mûr et pourra ainsi exalter tout son croquant.

Les astuces de préparation

Pour préparer une belle mangue et l’éplucher, il suffit tout d’abord de découper son pédoncule et de repérer le large noyau aplati que contient le fruit. Tranchez la mangue de chaque côté du noyau dans le sens de la longueur.

Une fois les deux grandes parties détachées, quadrillez la chair en cube à l’aide d’un couteau et détachez-la tout doucement de la peau. Sinon, vous pouvez également éplucher la mangue comme une pomme et découper la chair selon vos envies. 
Pour la conserver entière, veillez à la laisser dans un endroit frais mais évitez le réfrigérateur qui l’empêche de mûrir et de développer ses saveurs. Epluchée, vous pouvez la conserver 1 à 2 jours dans un récipient hermétique au frigo ou la congeler, au choix.

Petits conseils de chef

Le saviez-vous ? La mangue empêche la gélatine de faire prendre les préparations. Avant de la cuisiner, pensez donc à la cuire 15 minutes avec un peu de sucre pour l’amadouer. Mais ce n’est pas tout ! Cuite ou crue, elle s’autorise toutes les fantaisies. Compotée, en sorbet ou dans des associations sucrées-salées, c’est un régal.

Osez donc les chutneys de mangue, les carpaccios mangue-coriandre, mais aussi les superpositions de mousse à la mangue et de mousse au chocolat, les brochettes de canard et de mangue ou de fruits exotiques ! La mangue est également l’alliée de tous vos smoothies et jus de fruits frais.

La mangue, toute une histoire

Originaire d’Inde, la mangue est cultivée dans les pays tropicaux et pousse à l’état sauvage dans certaines forêts asiatiques. Introduite en Afrique au XVIe siècle, la mangue fut ensuite semée en Amérique du Sud et en Amérique centrale. Aujourd’hui, on la trouve dans tous les supermarchés tout au long de l’année.