menu search Mediathèque

Accueil > Sucre gourmand > Parcours gourmand > Sucré-fruité > Le fruit du dragon

Le fruit du dragon

Le fruit du dragon

Il vous a toujours intrigué sur les étals des marchés, vous vous êtes toujours posé un tas de questions sur lui, sans jamais oser le goûter. Nous vous dévoilons tous les mystères de cet ovni de la cuisine, pour que le fruit du dragon s'invite plus souvent dans vos recettes.

        

Qui se cache derrière ces écailles ?

Qu’on l’appelle pitaya– fruit à écailles, en amérindien – ou fruit du dragon au Viêt-Nam, tout le monde semble lui trouver un petit air de reptile… Sa peau écailleuse ne doit pourtant pas vous effrayer car elle cache un fabuleux secret : sa chair tendre et juteuse.
Cultivé à l’origine en Amérique centrale, ce fruit issu d’une espèce de cactus, l’hylocereus, a été importé au Viêt-Nam par des colons français au début du XIXème siècle. Il est aujourd’hui consommé et apprécié dans toute l’Asie.

      

Toujours le bon moment pour le déguster!

Vous pouvez trouver le fruit du dragon sur vos étals tout au long de l’année, puisque il est cultivé en plusieurs points du globe. Le fruit du dragon se récolte l’été, alors surveillez les saisons pour bien le sélectionner…
Quand vous vous trouverez face à lui, choisissez-le bien lourd et surtout pas vert. Il n’est bien mûr, que lorsque sa peau est jaune, rouge ou au rose, selon les espèces. Une fois chez vous, vous pourrez le conserver quelques jours dans votre réfrigérateur. Attention toutefois, sa chair est fragile, alors n’attendez pas pour le déguster !

                   

L'exotisme au menu

Maintenant que vous avez découvert cette merveille de fruit, faîtes le découvrir à votre entourage ! Sa finesse se marie parfaitement à la saveur de la mangue. Pour réussir ce mariage exotique, retirez la chair du pitaya et écrasez-la avec un peu de sucre. Puis, empilez alternativement une lamelle de mangue d’un centimètre environ et une couche de chair de pitaya. Dressez dans une assiette et dégustez un somptueux millefeuille mangue, fruit du dragon !
Voir la recette complète

En cas de forte chaleur, domptez le souffle brûlant du dragon en le transformant en sorbet ! Dans une casserole, faîtes bouillir un peu d’eau avec de la cassonade et du gingembre confit, puis retirez du feu. Une fois refroidi, versez le sirop sur la chair du fruit du dragon, que vous aurez préalablement séparé de sa peau. Mixez le tout et versez dans votre sorbetière avant de déguster une glace au parfum de jamais vu
Voir la recette complète