menu search Mediathèque

Accueil > Actualité > Nous vous conseillons > La filière sucre engagée dans la lutte contre le covid-19

La filière sucre engagée dans la lutte contre le covid-19

La filière sucre engagée dans la lutte contre le covid-19

08 avril 2020

 

Alors que la pandémie de coronavirus sévit actuellement partout dans le monde,  plusieurs entreprises se mobilisent. Parmi elles, on retrouve celles de l’industrie sucrière française : réorientation de la production, fabrication gratuite de gel hydroalcoolique, don de masques… Le ton est donné, place à l’entraide et à la solidarité ! Et le tout en assurant une continuité de la production en cette saison des semis de betteraves. Cultures Sucre vous en dit plus !

                  

Les sucriers se mobilisent face au Covid-19

On le sait, il y a pénurie de gel, de masques et de combinaisons de protection pour faire face à la pandémie du Covid-19. Les fournisseurs traditionnels ne suffisent plus. Alors face à l’urgence de la situation, les sucriers s’organisent pour fabriquer des produits et donner du matériel au personnel soignant.

Voici entre autres, quelques illustrations !

             

- La production de gel hydroalcoolique

En cette période de crise sanitaire, un produit est devenu aujourd’hui indispensable : le gel hydroalcoolique.

Les deux groupes sucriers Tereos et Cristal Union ont ainsi décidé d’agir et de réorienter une partie de leur production. Le but ? Adapter leurs usines pour fabriquer, à partir de la fermentation du sucre, de l’alcool pharmaceutique et du  gel hydroalcoolique.  Ceux-ci sont ensuite livrés gratuitement aux Agences Régionales de Santé (ARS), aux hôpitaux et aux pharmacies.

Tereos mobilise actuellement cinq de ses usines. Cette production de gel est mise gratuitement à la disposition des hôpitaux dans les régions les plus proches.

Cristal Union a de son côté  réorienté temporairement ses unités de production de bioéthanol au profit de la production d’alcool éthylique à destination de l’industrie pharmaceutique et des biotechnologies.

              

- Des dons de masques et de combinaisons de protection

Autres biens en forte tension : les masques et combinaisons de protection pour le personnel soignant. Et là encore, le secteur sucre a répondu présent pour soutenir les soignants et apporter sa pierre à l’édifice.

L’entreprise Saint-Louis Sucre a décidé de faire don au services de secours de son stock de masques, constitué à l’occasion de l’épidémie H1N1.

Le groupe Cristal Union a également fourni 4 000 masques chirurgicaux à l’hôpital de Châlons en Champagne, qui les a ensuite redistribué aux différents hôpitaux de la région.

En outre, le site Marckolsheim de Tereos a offert 3 000 combinaisons de protection au groupe hospitalier Sélestat-Obernai (Bas-Rhin).

                

Malgré la crise, les semis des betteraves sont terminés !

Autre réalité pour les sucriers : garantir la continuité des productions. Et oui, parce que les semis de betteraves sont essentiels à la préservation de la chaîne agro-alimentaire, il a fallu en assurer la bonne réalisation. L’objectif principal : permettre aux agriculteurs de poursuivre leurs travaux en toute sécurité.

Malgré les difficultés évidentes liées au covid-19 et aux mesures de confinement, les betteraviers ont pu être approvisionnés en semences en temps et en heure ! C’est ainsi  qu’en ce début avril, la totalité des surfaces destinées à la production de betteraves sont semées, soit plus de 400 000 hectares.

Désormais, il n’y a plus qu’à attendre la pluie.

             

Des agriculteurs qui gardent le sens de l’humour

En ces temps de confinement, difficile de trouver une occupation, pour les petits comme pour les grands. Si on est  sûr que vous cuisinez déjà du Fait-Maison, vous pouvez également vous divertir grâce à des agriculteurs très inspirés !

C’est le cas de Vincent Guyot qui, en allant semer ses betteraves, a lancé sur Twitter les #Tweetproblemes. L’idée ? Occuper les élèves confinés avec des problèmes mathématiques pour le moins originaux : « Je démarre les semis de 70 ha de betteraves. Sachant que mon semoir mesure 5,40 m de large, quelle distance vais-je parcourir avec mon tracteur pour semer la totalité de cette surface ? ». On vous laisse trouver la réponse !

Dans le même registre, le producteur Guillaume Vanthuyne nous raconte l’histoire de la betterave sucrière sous la forme  d’une petite vidéo très divertissante !

A Noter :

En panne d’inspiration pour vous occuper durant le confinement ? Cultures Sucre participe également à trouver des occupations et des activités : rendez-vous sur nos réseaux sociaux, Facebook et Instagram, pour faire le plein d’idées d’activités !

               

          

A retenir :

  • Les groupes sucriers se mobilisent pour apporter au personnel soignant le matériel nécessaire. On dit chapeau !
  • Malgré le contexte de crise, les semis de betteraves sont terminés
  • En cette période de confinement, on n’hésite pas à se changer les idées et on fait le plein d’activités !