menu search Mediathèque

Accueil > Sucre et équilibre > Sucre et alimentation > Consommation et comportement alimentaire > Le « fait maison » : la recette pour un plaisir équilibré

Le « fait maison » : la recette pour un plaisir équilibré

Le « fait maison » : la recette pour un plaisir équilibré

Plus qu’une tendance, le « fait maison » permet de changer notre rapport à l’alimentation. Lorsque l’on cuisine soi-même, trouver le bon dosage entre gourmandise et équilibre devient plus facile, convivial et ludique. Quels sont les avantages du « fait maison » au quotidien ? Comment le mettre simplement en place ? Cultures Sucre vous livre ses conseils, surtout en ces temps de confinement !

   


Le fait maison au temps du confinement

Bloqués chez nous, c’est le moment de se mettre au fait maison : nous avons plus de temps et… nous sommes déjà sur place. Alors comment faire pour se jeter dans le grand bain ?
 

1. Laissez-vous inspirer par ce qui se trouve dans vos placards

Pendant le confinement, mieux vaut ne pas sortir juste pour 50g de beurre manquant à votre recette. Alors soyez créatif ! Les possibilités sont grandes pour remplacer des ingrédients et vous pourrez trouver plein d’idées sur internet (par exemple remplacer du beurre par une huile végétale neutre (colza, tournesol), un fromage blanc ou même de la compote de pomme). Vous pouvez aussi prendre l’habitude de chercher des recettes en fonction de ce qu’il y a dans votre placard plutôt que de chercher à trouver les ingrédients pour réaliser une recette en particulier. Une bonne occasion de tester des nouveautés !

 

2. Envisagez la cuisine comme une activité à part entière

Le temps peut paraitre un peu long en cette période, et tous les moyens sont bons pour s’occuper. En famille ou en solitaire, cuisiner vous permettra d’occuper une partie de votre journée de manière ludique et utile, en étant fier du résultat !

Avec vos enfants, vous pouvez prévoir des ateliers en réalisant les recettes pas-à-pas à leur côté. Mélanger les ingrédients, pétrir une pâte… autant d’actions qu’ils adoreront réaliser !

 

3. Essayez des recettes qui prennent plus de temps

Faire votre propre pain, vos propres brioches ou encore, faire sa propre pâte à tarte… autant de réalisations pour lesquelles nous n’avons souvent pas le temps. C’est le moment de tenter l’expérience !
 

                  

           

La carte gagnante du "fait maison"

Cuisiner soi-même ce que l’on met dans son assiette présente bien des avantages.

À commencer par celui de vous aider à contrôler ce que vous mangez ! Sel, sucre, matières grasses, avec le « fait maison », c’est vous qui dosez. Et une fois à table ? Vous avez une meilleure vision des apports nutritionnels de chaque repas. Vous pouvez ainsi trouver le bon équilibre, tout en écoutant vos préférences et en respectant vos goûts.

Autre atout ? En choisissant vous-même vos ingrédients, vous pouvez mieux maîtriser la qualité et l’origine des produits. Cuisiner pour soi et ses proches permet ainsi d’avoir une meilleure conscience de ce que l’on mange et à cette connaissance s’ajoute aussi un vrai sentiment de satisfaction. Ces gaufres sucrées, préparées avec vos enfants, ne sont-elles pas encore meilleures que celles que vous achetiez ?

Le « fait maison » aide aussi à lutter contre le gaspillage. En choisissant des produits non transformés, vous limitez les emballages inutiles et vous pouvez adapter les portions aux besoins de chacun. Vous avez vu un peu trop grand pour votre dernier repas ? Pas d’inquiétudes ! Les restes vous permettront d’imaginer de nouvelles recettes pour le lendemain et de réaliser ainsi des économies.

Vous équiper de petits moules à tartes ou à gâteau vous permettra également de réaliser des repas à votre faim, rien de plus ! Pensez également au congélateur lorsque vous avez des restes que vous n’avez pas envie de consommer dans les jours à venir. Un bon moyen d’avoir de bons petits plats faits maison sous la main pour un soir où vous n’avez pas le temps ou l'envie de cuisiner.

                    

                

Le "fait maison" en pratique

Comment s’organiser ? Que faire à manger ? Si le « fait maison » séduit par ses avantages, il soulève parfois aussi des questions… Voici quelques clés pour s’amuser en cuisine et vivre cette expérience plus sereinement.

              

- Expérimentez

Bien cuisiner, c’est important pour la santé. Mais c’est aussi l’occasion de s’amuser et de faire preuve de créativité ! Ici, un mot d’ordre : expérimenter. Et si vous ajoutiez un ingrédient à votre incontournable tarte aux pommes (épices, amandes, vanille ou caramel) ? Vous pourrez ainsi tester de nouvelles saveurs et peut-être rééquilibrer certains dosages (sucre, beurre). Cette exploration est aussi une excellente occasion d’éduquer les papilles de vos enfants, qu’ils soient becs sucrés ou salés, et d’habituer les plus petits à de nouveaux aliments.

              

- Trouvez la bonne organisation

Adopter le « fait maison », sans passer sa vie derrière les fourneaux ? Facile avec un peu d’organisation ! Avant de faire vos courses, pensez par exemple à vérifier vos stocks et à établir une liste pour la semaine à venir en fonction de vos envies et inspirations culinaires. Prenez aussi en compte la saisonnalité des produits et leur provenance. Des courses bien faites, ça se ressent jusque dans l’assiette !

        

L’ASTUCE

Connaissez-vous le « Batch-cooking » ?

Le batch-cooking signifie « cuisiner par lot ». Cette méthode consiste à cuisiner le week- end pour toute la semaine suivante. La question quotidienne « qu’est-ce qu’on mange ce soir ? » disparaît, et manger sain et équilibré devient tout à fait compatible avec une vie bien remplie.

 

             

- Faites participer les membres de votre famille

Pour une organisation plus souple, n’hésitez pas à mobiliser toute la famille. Chacun peut mettre la main à la pâte ! Vos enfants rêvent de passer derrière les fourneaux ? Profitez de ce moment pour leur transmettre certains réflexes et les accompagner dans la réalisation de leurs premières recettes. La cuisine c’est aussi un moment convivial à partager en famille !

Vous l’aurez compris, si le « fait maison » demande une nouvelle organisation, il change aussi la vision des tâches du quotidien. Faire ses courses et la cuisine n’est plus une corvée, mais l’occasion d’adopter un mode de vie plus sain, et surtout, de se faire plaisir.

       

           

À RETENIR

  • Cuisiner soi-même permet de contrôler ce qu’il y a dans son assiette et ainsi d’équilibrer son alimentation, entre plaisirs sucrés et salés.
  • Le « fait maison » est une bonne solution pour faire des économies, et lutter contre le gaspillage alimentaire.

  • Faire ses courses de manière raisonnée et responsable contribue également à un meilleur équilibre alimentaire.