menu search Mediathèque

Accueil > Sucre et équilibre > Sucre et santé > Les caries sont-elles toujours dues au sucre ?

Les caries sont-elles toujours dues au sucre ?

Les caries sont-elles toujours dues au sucre ?

Mise à jour : 04 mai 2020

       

La consommation de sucre ou de produits sucrés est un facteur connu de formation des caries. Mais pas que ! De nombreux paramètres interviennent : le type d’aliments mais aussi le temps que passent les aliments dans la bouche, la composition de la salive, les bactéries de la cavité buccale, les facteurs génétiques et l’hygiène bucco-dentaire propre à chaque individu. Aujourd’hui, une meilleure analyse de la formation des caries a permis de diffuser des messages efficaces de prévention et de réduire la prévalence des caries.
                 

Comprendre comment se forme une carie…

La carie résulte de la colonisation de la surface dentaire par certaines bactéries présentes dans la bouche. Ces bactéries utilisent les glucides pour se développer, former des sédiments qui se déposent à la surface des dents pour former la plaque dentaire. Celle-ci produit alors des acides capables de dissoudre l’émail de la dent et de provoquer sa déminéralisation (perte en calcium et phosphate notamment).

Pour aboutir au stade de la carie, les attaques acides doivent être répétées et prolongées. Ces agressions peuvent être contrebalancées par les moyens de lutte naturels, notamment grâce aux propriétés reminéralisantes de la salive, et par des pratiques telles que l’hygiène bucco-dentaire et l’apport de composés fluorés.

Attaques acides et déminéralisation sont des phénomènes naturels. La carie ne s’installe finalement que lorsque la déminéralisation l’emporte sur la reminéralisation.

                  

Alors, les caries sont-elles toujours dues au sucre ?

Les caries se forment le plus souvent avec les aliments contenant des sucres (boissons, bonbons, biscuits…), mais aussi certains glucides tels que les amidons présents dans le pain, les pâtes ou encore les pommes de terre.

En plus de la teneur en sucres ou en glucides, le potentiel cariogène d’un aliment varie beaucoup en fonction de sa texture : une madeleine, une banane, des raisins secs ou les frites sont redoutables dans la formation d’une carie. Ils ont en commun d’être collants et séjournent dans la bouche assez longtemps pour permettre une acidification préparant le terrain de la carie.

Par ailleurs, au-delà de la quantité de sucres, la fréquence de consommation des aliments semble aussi déterminante pour le risque de caries, d’où l’importance de maintenir un régime alimentaire équilibré.

 
  


 

             

Conseils pratiques pour lutter efficacement contre les caries !

A la maison, adopter chaque jour une hygiène adaptée :

  • Respecter les trois repas journaliers (ou quatre avec le goûter, notamment lorsqu’il s’agit des enfants).
  • Eviter de grignoter des produits ou boissons sucrés entre les repas.
  • Brosser ses dents deux fois par jour, et dans l’idéal après chaque repas ou prise alimentaire.
  • Privilégier un dentifrice fluoré, reconnu comme un moyen efficace de prévention des caries.
  • À défaut de pouvoir se nettoyer les dents avec une brosse à dent, consommer (avec modération) du chewing-gum sans sucres favorise la production de salive, limitant la formation de la plaque dentaire.

Chez le dentiste, vérifier régulièrement que tout va bien :

  • Un détartrage régulier est recommandé afin de supprimer la plaque dentaire sur les faces inaccessibles à la brosse à dent.
  • Le fil dentaire et les bains de bouche peuvent aussi être bénéfiques pour limiter la formation de la plaque dentaire.

                

           

Sucre et caries : les points clefs à retenir

1. Certaines bactéries utilisent les glucides pour se développer en bouche et produire, par fermentation, des acides capables de dissoudre l’émail de la dent et de provoquer sa déminéralisation
 

2. La quantité de sucre dans un aliment n’est pas seule responsable des caries ! D’autres facteurs entrent en compte, comme le type d’aliments, le temps de séjour des aliments dans la bouche ou encore l’hygiène bucco-dentaire de chacun.
 

3. Une consommation raisonnée de produits sucrés, en évitant les grignotages, ainsi qu’un brossage des dents méticuleux et régulier permet généralement d’éviter les caries !

             

L'OMS se base notamment sur la prévention de la carie dentaire pour établir ses recommandations d'apports maximum en sucres.

              

                      


Sources