menu search Mediathèque

Accueil > Actualité > Gastronomie > Les pâtisseries chinoises font leur show

Les pâtisseries chinoises font leur show

Une fête incontournable

Egalement appelé fête du printemps ou « fête du Têt » au Vietnam, le nouvel an chinois est l’événement  le plus important de l’année pour la communauté chinoise ! La légende raconte que, lors de ce « passage de l’année », le monstre « nian » venait rôder autour des villages, obligeant les habitants à se cacher. Aujourd’hui, un dîner généreux et raffiné fait office de réveillon.

Des traditions sucrées 

Le dessert traditionnel est le « niangaao » ou « gâteau de l’an », une pâte de haricot rouge au longane, un petit fruit amer,  surmontée de deux couches de pâte de riz gluant. C’est le dessert de fin d’année le plus populaire !  On le cuit à la vapeur dans des feuilles de lotus. Les beignets de litchi, les gelées de lait de coco et les desserts à base de soja sont également au menu. Mais ce n’est pas tout ! Dans la « boîte de l’harmonie » sont proposées des confiseries à base de fruits confits à piocher. Et, lors de la fête des lanternes, des « yuan xiao », ces boulettes de riz au sucre, noix, graines de sésame ou cacahuètes sont cuisinées.