menu search Mediathèque

Accueil > Sucre gourmand > Parcours gourmand > Saveurs sucrées > Naked cakes : on enlève tout, sauf le plaisir !

Naked cakes : on enlève tout, sauf le plaisir !

Naked cakes : on enlève tout, sauf le plaisir !

Alerte tendance sur la planète pâtisserie ! Un nouveau gâteau au charme irrésistible fait des ravages lors des cérémonies et des goûters : le naked cake (ou gâteau nu). Sa particularité ? Il est nu, ou presque : pas de glaçage ni de crème au beurre, sa génoise reste visible et laisse la part belle aux décorations. Les autres gâteaux peuvent aller se rhabiller !

                  

Naked cake : la gourmandise mise à nu

Le naked cake est une variante des « layer cakes », ces gâteaux que l’on superpose les uns sur les autres pour un rendu très graphique et gourmand. Contrairement à ses cousins recouverts d’un glaçage composé de fondant, de ganache ou de buttercream, le naked cake milite pour le retour au naturel.

En effet, le naked cake s’inscrit dans l’esprit champêtre très en vogue actuellement, notamment chez les futurs mariés. Ce gâteau, généralement garni de chantilly et de fruits (frais ou en coulis), peut être aussi recouvert de fleurs fraîches, de bois, de fruits frais… Inspirant et inspiré !

                    

Le naked cake en 3 recettes

Vous l’aurez compris : le naked cake se décline au gré de vos envies. Il suffit pour cela de varier les génoises, de parfumer la crème et de piocher dans les fruits de saison. Pour assurer une bonne stabilité au gâteau, il est nécessaire que les trois étages soient identiques. Enfin, privilégiez des génoises moelleuses et aériennes qui rendront le naked cake plus digeste. La preuve par trois !

  • Le naked cake provençal : réalisez trois gâteaux de Savoie que vous recouvrirez généreusement (dessus uniquement) de chantilly à la vanille et d’abricots coupés en deux. Une fois votre naked cake monté, décorez-le avec des brins de lavande et de romarin.

                        

  • Le naked cake façon « forêt noire » : préparez trois gâteaux au chocolat. Recouvrez-les de chantilly et de cerises au sirop. Une fois le gâteau monté, nappez-le d’une très fine couche de chantilly afin que les génoises restent visibles. Enfin, décorez avec des copeaux de chocolat, des cerises et quelques petites branches

                    

  • Le naked cake du Japon : dans une préparation de gâteau au yaourt, ajoutez un peu de poudre de thé matcha. Réalisez une chantilly dans laquelle vous incorporerez un coulis de framboises. Recouvrez vos gâteaux au yaourt de cette crème fouettée à la framboise. Décorez avec des framboises fraîches et quelques fleurs de cerisier.


Si le naked cake vous fait de l’œil, faites le plein d’inspiration ici. À vous de réaliser votre gâteau nu… avec un tablier !