menu search Mediathèque

Accueil > Sucre gourmand > Parcours gourmand > Sucré-fruité > La rhubarbe

La rhubarbe

La rhubarbe

Sa saveur acidulée a fait son succès. La rhubarbe compte parmi les légumes bien qu'elle soit généralement consommée "sucrée" sous forme de compote, de confiture ou en garniture d'une tarte….
 

Mieux connaître la rhubarbe

On la retrouve dès le mois d'avril sur les marchés, mais le plus gros de la commercialisation s'effectue de mai à juillet. Il existe plusieurs variétés de rhubarbe. Pour n'en citer que quelques unes :

  • Canada Red, Mac Donald, Valentine sont des variétés à tige rougeâtre ;
  • Victoria est une variété à tige plus verte ;
  • Cherry est une variété que l'on retrouve dans les régions aux hivers doux sans gel du sol.


Les trucs pour bien choisir

Seuls les pétioles des jeunes feuilles sont comestibles. Les tiges doivent être charnues, fermes et cassantes, brillantes de sève et laissant suinter leur suc à la cassure. Ne vous fiez pas à la couleur verte car, selon les variétés, celle-ci peut se colorer en rouge violacé.

La rhubarbe se conserve 3 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Elle peut également se congeler facilement. Il suffit de laver les tiges, les découper en tronçons, les blanchir dans de l'eau bouillante puis de les rafraîchir à l'eau froide avant de les mettre dans des sacs de congélation. 
 

La rhubarbe toute une histoire…

La rhubarbe a été utilisée pendant très longtemps comme plante médicinale. Elle était très recherchée pour ses vertus laxatives. Marco Polo est le premier à l'introduire en Europe. Ce n'est qu'au XVIIIe siècle que l'on découvre, en France sans doute, que les pétioles de rhubarbe sont comestibles.